Qui peut donner son sang ?

Vous pouvez donner votre sang à partir de 18 ans et ce, jusqu’à 70 ans selon les différents types de dons. Un premier don ne peut être fait après 60 ans.

Don de sang total : 18 à 70 ans

Don de plasma : 18 à 65 ans

Don de plaquettes : 18 à 65 ans

 

Quels sont les risques pour le donneur ?

Donner son sang ne présente aucun risque si vous êtes en bonne santé. 

Un entretien avec un médecin, strictement confidentiel et couvert par le secret médical, précède le don pour s’assurer que vous pouvez donner votre sang en toute sécurité. 

Le matériel de prélèvement (seringue, poche…) est à usage unique, en aucun cas vous ne pouvez être contaminé.

Vous ne devez pas être à jeun, mais évitez d’absorber des graisses dans les heures précédant votre don.

 

Quels sont les risques pour le malade ?

Lors de l’entretien médical, la franchise de vos réponses est le seul moyen de déceler, s’ils existent, des risques infectieux ou des comportements sexuels risqués.

En effet, même si des analyses et des tests de dépistage sont systématiquement pratiqués sur les dons, ils ont une limite, puisqu’il existe un délai entre le moment où le donneur est contaminé par un virus et le moment où la maladie est décelable par les tests : ce délai est appelé fenêtre sérologique.

 

Que faire après le don ?

Vous observerez un court repos sous surveillance médicale et une légère collation vous sera offerte.

Une carte de donneur vous sera remise indiquant votre groupe et votre rhésus.

La quantité de sang prélevée est faible par rapport au volume total de votre sang. La récupération est donc rapide et vous ne devez sentir aucune sensation de fatigue. Toutefois, il est conseillé de boire régulièrement dans les heures qui suivent et d’éviter les sports extrêmes.

En cas de malaise, allongez-vous à plat ou sur le côté en cas de nausées.

Votre vigilance : signalez sans attendre tout problème ou information, même banal, survenu après votre don à l’Établissement de la Transfusion Sanguine. 

Notre vigilance : toute anomalie dépistée lors des analyses de votre sang vous sera signalée.

 

Pour toute autre information, nous vous invitons à consulter le site de l'EFS